Show Less
Restricted access

Les romans berlinois de Clara Viebig (1860-1952)

Contribution à l'étude du naturalisme tardif en Allemagne

Series:

Michel Durand

Clara Viebig, romancière à succès héritière de Zola, commence à publier en 1897, à une époque où le naturalisme a cessé, malgré son apparition relativement tardive en Allemagne, d'intéresser les avant-gardes littéraires. Elle est connue surtout comme un écrivain du terroir, par des récits dont l'action se déroule aux confins de l'Empire (Eifel, Posnanie). Une partie de son oeuvre s'inscrit cependant dans une tradition romanesque qui, de Hoffmann à nos jours, véhicule une vision mythique de Berlin. Ce sont les caractéristiques de cet imaginaire, fortement influencé par la littérature française, que cette étude entend dégager chez Clara Viebig. On a choisi pour ce faire de se placer dans la perspective d'un retour à une histoire littéraire tenant compte à la fois de la réception des auteurs naturalistes français et de la tradition du roman urbain en Allemagne.
Cette recherche montre comment, après avoir contribué à acclimater la plupart des archétypes élaborés ou transmis par le naturalisme, la romancière a échoué à renouveler le champ métaphorique de la grande ville.
Contenu: Pour une situation de Clara Viebig - La question du naturalisme - La fortune littéraire de Berlin - L'image de Berlin chez Clara Viebig - L'observation de la réalité - La ville et la crise de la société moderne - Clara Viebig et la question sociale - Clara Viebig et l'évolution du roman berlinois. Essai de situation.