Show Less
Restricted access

Friedrich Kaiser (1814-1874) et le théâtre populaire en Autriche au XIXe siècle

Series:

Jeanne Benay

Après F. Raimund et aux côtés de J. Nestroy, F. Kaiser (1814-1874) fut l'un des dramaturges les plus marquants des théâtres des faubourgs viennois durant le «Vor-» et le «Nachmärz», mais sa production, plus «populaire», a mal résisté à l'usure du temps. Son engagement culturel et politique lui confère cependant une stature particulière (fondateur de la Concorde et de l' Ile verte; rédacteur du Kobold et de l' Espiègle; participation à la Révolution). Marqué par Horace, Schiller et Jean Paul, mais surtout par la peinture de genre, il créa en 1840 le « tableau de vie et de caractère» ( Lebens- und Charakterbild). Reprenant l'héritage local ( Lokalposse), il le nourrit d'apports européens multiples (vaudeville, théâtre social anglais, «nouvelle villageoise») et forgea ses propres conceptions dramaturgiques qu'il formula principalement dans Sous quinze directeurs de théâtre et dans l' Esquisse autobiographique.
Son évolution esthétique vers le drame, une catégorie bivalente où comique et sérieux, satire et éthique, coexistent, fut essentielle. Le théâtre se veut ici concordance d'une esthétique et d'une vision optimiste du monde où la communication préservée et l'homme régénéré (les petites gens) préfigurent la société guérie de ses maux et la démocratie libérale future.
Contenu: Biographie et oeuvre - Le théâtre: conditions de production - Le «tableau de vie et de caractère»: thèmes et écriture dramatique - Le «tableau de vie et de caractère»: esthétique et vision du monde - Bibliographie.