Show Less
Restricted access

Instituteurs anglais, instituteurs français

Pratiques et conceptions du rôle

Series:

Michel Gilly, Patricia Broadfoot, Arlette Brücher and Marylin Osborn

L'évolution sociale et industrielle conduit, à la même époque (fin du XIXe siècle), la France et l'Angleterre à instituer des systèmes scolaires ayant vocation d'instruire tous les enfants. Leurs écoles primaires, cependant, présentent dès le départ d'importantes différences d'organisation et de fonctionnement: quelles sont-elles et pour quelles raisons? Ont-elles des conséquences encore aujourd'hui sur les pratiques des enseignants et sur leurs conceptions du métier?
Les auteurs ont enquêté par questionnaire auprès de 800 instituteurs et institutrices des deux pays exerçant dans des zones socio-culturelles contrastées. Aucune étude comparative de cette importance n'avait encore donné la parole aux professionnels eux-mêmes. Les analyses font apparaître le rôle majeur de la structure scolaire, quel que soit le contexte socio-culturel. Les résultats obtenus sont discutés, tant du point de vue de leur intérêt théorique que de leur intérêt pratique dans le contexte créé par les réformes éducatives entreprises dans les deux pays depuis 1988.