Show Less
Restricted access

Diderot: L'esthétique des «Salons»

Series:

Christina Vogel

Les Salons ne proposent pas une théorie arrêtée du Beau. Confrontant le lecteur à une pluralité d'univers de croire inconciliables, ils invitent à la quête d'une saisie qui soit apte à actualiser la jouissance esthétique.
Laboratoire où s'exercent des stratégies de manipulation littéraire, le discours critique donne à Diderot l'occasion de conduire une réflexion sur les conditions de la manifestation et de la communication du Beau. Fondés sur une vision cohérente de l'art, les jugements du salonnier s'affranchissent des notions traditionnelles de mimésis et de hiérarchie des genres de peinture. Située dans une perspective sémiotique, la présente étude montre la corrélation entre une esthétique libérée de la fonction référentielle et une logique discursive appelant les instances énonciatives à participer à la production d'un monde dont le sens émerge de la consonance des expériences subjectives et objectives.
Contenu: La poétique des ruines - Narration et morale en peinture - Le charme du paysage - Diderot et la peinture d'histoire - Le Beau, le Bon et le Vrai.