Show Less
Restricted access

Construction d'un réseau de termes sociologiques sur le pouvoir

Series:

Paul Ruppen

En sociologie, le langage utilisé n'est pas toujours très clair. Le monde du sociologue est plein d'objets abstraits tels que les groupes, les églises, les pouvoirs, les mouvements, etc., et les critères d'identité manquent souvent pources objets. L'auteur propose, dans cet ouvrage, un réseau de termes sociologiques accompagné d'une construction précise de l'univers du discours qui y correspond. Pour cela, il utilise le langage de la logique classique des prédicats et une théorie des ensembles. Avec ces instruments, il introduit les situations en tant qu'ensembles. Les situations sont utilisées pour construire des visions du monde, des structures de valeurs et des champs d'action. Les dispositions d'action d'une personne sont définies comme des triplets contenant ces objets. La personne x a du pouvoir sur la personne y si y a la disposition d'action d'exécuter les ordres de x. A l'aide du prédicat «avoir du pouvoir sur», il est possible de construire les structures du pouvoir. Celles-ci sont considérées comme des ensembles de couples spécifiques. Les groupes sociaux, à leur tour, sont introduits comme des ensembles contenant les champs de certaines structures du pouvoir. Dans le chapitre final, l'auteur montre qu'il est possible d'intégrer la théorie des jeux dans son réseau terminologique.
Contenu: Sociologie politique - Sociologie du pouvoir - Sociologie mathématique.