Show Less
Restricted access

La fortune littéraire de Paul Nizan

Une analyse des deux réceptions critiques de son oeuvre

Series:

Maurice Arpin

Fruit d'une recherche empirique menée sur le lectorat de Paul Nizan, cet ouvrage met en lumière les modalités d'insertion dans le champ littéraire d'une oeuvre dont l'originalité profonde est d'avoir connu deux réceptions critiques, la première allant de 1931 à 1940, la deuxième qui se poursuit depuis sa réémergence aux Editions Maspero en 1960. Le découpage syntagmatique et le classement paradigmatique d'unités d'information tirées d'une recension nizanienne presque exhaustive permettent l'interprétation des lectures qui sur une période de quelque cinquante ans - de 1931 à 1980 - assurent à l'oeuvre de cet écrivain communiste d'être appréciée autant à droite qu'à gauche lors de sa parution originale et de survivre à son époque malgré une thématique historiquement et politiquement datée. En plus d'élucider les raisons de son oubli après la guerre et de suivre pas à pas le processus de mythification qui caractérise son retour, la présente étude corrige certaines erreurs de l'exégèse récente, notamment que Nizan fut incompris en son temps.