Show Less
Restricted access

La Société des Nations et les intérêts de la France (1920-1924)

Series:

Marie-Renée Mouton

Société d'Etats, en dépit de son nom, association des vainqueurs de la Grande Guerre, l'organisation mondiale voulue par le président Wilson se trouva en fait, par suite du rejet américain, sous domination franco-britannique. La France, l'un des deux «Grands» de la Société des Nations! L'idée qu'elle s'en fit, le rôle qu'elle y joua, tout ce qu'elle en obtint, sont pourtant mal connus. Paris s'est servi de la SDN, garante des traités de paix et, par là, gage de stabilité en Europe. Le plus souvent, méfiance et hostilité l'ont emporté, car la «nouvelle diplomatie» parut menacer les intérêts nationaux essentiels. S'appuyant sur les archives genevoises et sur les fonds du Quai d'Orsay, cet ouvrage éclaire à la fois sur la politique extérieure de la France et sur les débuts de la première institution internationale à compétence générale.