Show Less
Restricted access

Le travail intérimaire en République fédérale d'Allemagne (1967-1982)

Analyse d'un échec programmé

Series:

Brigitte Luck-Lestrade

Les formes classiques d'organisation du travail sont en recul, supplantées de façon croissante par une prolifération de formes dites atypiques qui allient la précarité du statut des salariés à la flexibilité de leur utilisation dans l'entreprise. La présente étude, qui porte essentiellement sur l'intérim légal, tente de déterminer pourquoi le travail temporaire en Allemagne atteint un volume très inférieur à celui qu'il connaît dans tous les autres pays où il est autorisé. Dans ce but ont été examinés non seulement les aspects économiques, juridiques et sociologiques de l'intérim, mais aussi les éléments de la culture d'entreprise susceptibles de jeter une lumière sur cette situation particulière. La volonté des Allemands est de privilégier le travail permanent; aussi n'ont-ils pas hésité à concevoir un cadre légal conduisant à d'étranges contorsions ceux qui y sont soumis, et à subordonner l'intérêt de la frange de la population intéressée par cette forme de travail précaire à la défense d'une gestion consensuelle des relations du travail dans l'entreprise.