Show Less
Restricted access

Littératures émergentes- Emerging Literatures

Emerging Literatures

Series:

Jean-Marie Grassin

La notion d'émergence est d'une importance capitale pour qui souhaite comprendre l'ensemble du système littéraire d'hier, d'aujourd'hui, de demain. A tout moment, des textes littéraires (et des littératures entières) apparaissant, se transforment, transforment à leur tour d'autres éléments du système, disparaissent, reparaissent... Naguère, désigner une littérature comme émergente, c'était lui attribuer un certain retard par rapport aux littératures déjà établies; et c'était aussi, quasi fatalement, la présupposer tributaire de celles-ci. Aujourd'hui, on comprend mieux le caractère à la fois individuel et pourtant universellement valable et éclairant de chaque émergence particulière, ce qui rend le tableau dépeint par le volume que voici à la fois complexe et vivant. La dynamique post-coloniale ne connaît pas de limites géographiques ou linguistiques: une littérature «nyuoricaine» fleurit aux U.S.A., qui n'est ni tout à fait états-unienne ni tout à fait portoricaine. Des littératures «exophones», écrites en langues européennes (en anglais à Singapour, en Malaisie, en Inde, en Afrique; en français en Amérique du Nord, dans les Caraïbes, en Afrique également) s'émancipent et deviennent elles-mêmes en surmontant diversement leurs passés coloniaux. Que ce soit en langues européennes ou dans leurs propres idiomes, les littératures nouvelles créent de nouvelles esthétiques. Parfois, c'est en subvertissant les modèles européens. Plus souvent, c'est en puisant à pleines mains à leurs propres sources culturelles. Mais il faut surtout comprendre que le «recentrement» n'est pas un phénomène affectant uniquement les pays anciennement dominés par d'autres. Nombreuses sont aujourd'hui les littératures émergeant de crises identitaires un peu partout.