Show Less
Restricted access

Manès Sperber

Un combat contre la tyrannie (1934-1960)

Series:

Anne-Marie Corbin

Manès Sperber, militant communiste, délégué du Komintern à Paris en 1934, jouera ensuite, et surtout dans l'après-guerre, un rôle clé dans le combat anti-soviétique. Au delà de cette rupture, ce travail démontre la continuité de sa lutte contre toutes les formes de tyrannie. Cette approche nouvelle s'appuie sur une importante documentation inédite.
La première partie étudie la rupture de Sperber avec les communistes, son analyse des régimes totalitaires et la définition de la position de l'intellectuel dans la société. Elle aborde également l'importance du judaïsme pour Sperber. La deuxième partie évoque le rôle politique joué par Sperber dans la Zone Française d'occupation après 1945 en Allemagne et en Autriche. Il s'engage ensuite à fond dans la lutte anticommuniste au Congrès pour la Liberté de la Culture. La troisième partie situe Sperber dans les combats intellectuels de l'époque. Sa philosophie de l'histoire lui permet de continuer à croire à la possibilité du progrès. Il se prononce en faveur d'un nouvel humanisme qu'il fonde sur la recherche de la vérité.