Show Less
Restricted access

Métadiscours et déceptivité

Julien Torma vu par le Collège de 'Pataphysique

Series:

Jean Wirtz

«La 'pataphysique est la science des solutions imaginaires». Ainsi fut défini, par Alfred Jarry, un étonnant mode de représentation du monde qu'il a illustré dans ses écrits journalistiques mais aussi dans ses oeuvres littéraires. Car la 'pataphysique, en même temps qu'un corps de savoir et une méthode critique, est aussi principe de création. Selon une logique en apparence paradoxale, elle récuse les traditionnelles discriminations entre réel et imaginaire, sérieux et plaisanterie, science et fiction.
Faisant fructifier le double héritage d'Ubu et de Faustroll, le Collège de 'Pataphysique a promu, depuis bientôt cinquante ans, cette «science du particulier» et des «lois qui régissent les exceptions». L'une de ses prouesses les plus fameuses - outre la fondation de l'OULIPO, en 1961 - fut sans doute d'avoir révélé un écrivain qui, disparu en 1933, était jusqu'alors méconnu: Julien Torma.
Dans le présent ouvrage Jean Wirtz analyse sa biographie et les commentaires que ses écrits - effectivement publiés - ont suscités. Il y montre en quoi l' invention de cet auteur correspond simultanément à une découverte et à une création pataphysique. La déceptivité du discours critique, sa capacité à brouiller les catégories du faux et du vrai, amènent ainsi à mieux apprécier le noble rôle dévolu à Julien Torma: celui de «plus grand pataphysicien du XXe siècle».