Show Less
Restricted access

Christoph Hein - L'oeuvre romanesque des années 80

De la provocation au dialogue

Series:

Hélène Guibert-Yèche

Les trois romans publiés entre 1982 et 1989 par Christoph Hein (Der fremde Freund, Horns Ende, Der Tangospieler) apparaissent à la lumière des récents bouleversements historiques à l'Est comme les dépositaires de la mémoire d'un pays disparu. Mettant à profit l'ouverture des archives de l'ancienne RDA, cette étude replace les chroniques des années 80 de l'écrivain berlinois dans le contexte particulier de la production littéraire socialiste. Une analyse de l'esthétique de la provocation qui a présidé à l'élaboration de ce tryptique, psychogramme social au style tranchant et sans fioritures, met en évidence une écriture interactive. Celle-ci, invitant à la réflexion autonome, n'a pas craint de briser les tabous et fait la renommée internationale de son auteur. Dernier représentant de l'utopie socialiste, oscillant entre modernité et conservatisme, Hein incarne le renouveau de la littérature est-allemande dans sa dernière décennie.
Contenu: Christoph Hein, écrivain de RDA - Genèse de la trilogie romanesque des années 80 dans le contexte du «socialisme existant réellement» - Esthétique de la provocation: le regard sans complaisance d'un «chroniqueur sans message» - Structure dialectique et principe dialogique - Littérature de l'utopie ou de la légitimation?