Show Less
Restricted access

Paysages urbains dans «Les Beaux Quartiers» d'Aragon

Pour une théorie de la description dans le roman

Series:

Raphaël Lafhail-Molino

Louis Aragon (1897-1982) aurait aujourd'hui cent ans et son oeuvre romanesque et poétique apparaît comme une des plus importantes de notre temps. Dans Les Beaux Quartiers, roman publié en 1936 et qui obtient le prix Renaudot, la description joue un rôle important. Cet ouvrage propose une nouvelle théorie et une nouvelle méthode d'analyse de la description. Celle-ci n'a pas de modèle unique et présente une grande variété de formes tout en étant étroitement intégrée au récit. Elle n'est pas seulement un fait de langage, elle construit peu à peu dans l'esprit du lecteur un monde où se mêlent le réel et le fantastique. Le romancier fait ainsi concurrence au géographe en présentant les paysages d'une ville de province fictive et de différents quartiers de Paris, dont l'atmosphère est réfractée par l'expérience des héros mais aussi du narrateur. Aragon, descripteur pour qui le monde extérieur existe, traite la description avec la même magistrale désinvolture que les autres catégories narratives. Faisant feu de tout bois et utilisant toutes les ressources du langage, il manifeste avec éclat la nature complexe et diversifiée du texte descriptif.
Contenu: Aragon romancier: techniques narratives et procédés stylistiques - théorie et analyse de la description littéraire - description et structures narratives - images de la ville - significations du paysage urbain.