Show Less
Restricted access

Textes réfléchissants

Réalisme et réflexivité au dix-neuvième siècle

Series:

Timothy A. Unwin

Le XIXe siècle est témoin d’un phénomène étonnant et paradoxal. D’une part, une nouvelle écriture «réaliste», s’appuyant sur un style scientifique et objectif, exprime de plus en plus nettement la conscience du monde extérieur. D’autre part, les auteurs se livrent régulièrement, et cela dans le cadre même du récit fictif, à des réflexions sur le caractère textuel ou formel de leur démarche. Dès lors, la poursuite de l’objectivité coexiste avec la réflexivité, cette «conscience de la textualité» qui vise – sans pour autant la souhaiter – sa propre disparition. Cette étude analyse l’interaction de ces tendances à première vue opposées, et souligne que, loin de compromettre l’aptitude du texte littéraire à exprimer le réel, la réflexivité devient, au contraire, un outil indispensable pour mener à bien cette tâche. Alternant lectures détaillées (Constant, Balzac, Duranty, Flaubert, Verne, Barbey d’Aurevilly, Maupassant) et expositions générales, ce livre propose de nouvelles possibilités d’approche à des problèmes théoriques complexes et fuyants.
Contenu: Avant-propos – Réflexion sur la réflexivité – Réflexivité de la maxime – Flaubert et les vertiges de la réflexivité – Verne et les limites du réalisme – Le travail de textualisation: Barbey d’Aurevilly et Maupassant – Conclusion.