Show Less
Restricted access

Jean Georges Stuber (1722-1797)

Pédagogie pastorale

Series:

Loïc Chalmel

Lorsque Jean Georges Stuber fils d’un maître passementier naît le 23 avril 1722 à Strasbourg, rien ne destine cet enfant de santé fragile à la carrière pastorale. Qui aurait pu imaginer alors que ce petit citadin malingre embrasserait de surcroît le métier d’éducateur du peuple, au cœur d’une enclave luthérienne isolée dans la montagne vosgienne, dont la rudesse du climat avait fait fuir plus d’un ministre avant l’avènement de la réforme? Tour à tour praticien, conseiller pédagogique, créateur et gestionnaire d’écoles, concepteur de procédés didactiques en lien avec la théorisation de sa propre pratique et de celle de ses maîtres, cet éducateur hors du commun illustre, par ses écrits et son action quotidienne, un combat poignant de la lumière contre les ténèbres, de la raison contre l’obscurantisme, de la loi contre l’injustice. Jean Georges Stuber fait partie de ces pédagogues oubliés; son œuvre éducative elle-même fut de tout temps le plus souvent méconnue ou caricaturée. Il serait aujourd’hui souhaitable de lui redonner la place qui devrait être la sienne dans l’histoire de la pédagogie moderne, comme auteur de l’un des premiers essais de méthode pour apprendre à lire au plus grand nombre, et comme initiateur de la première bibliothèque de prêt au monde.
Contenu: Présentation du pédagogue et de son temps – Aperçu du parcours pédagogique centré autour de la langue, du projet évangélique initial à la lecture publique – Présentation de la méthode «clinique» pour remédier aux difficultés de communication – Alphabet – Bibliothèque – Chant choral – Formation d'adultes – Histoire de l'éducation – Musique – Oberlin – Piétisme.