Show Less
Restricted access

Le réalisme de Siegfried Lenz

Series:

Dorothée-Heide Merchiers

Se qualifiant lui-même d’écrivain réaliste et considéré comme tel, Siegfried Lenz a su, à travers ses théories littéraires et par son talent, définir et illustrer le réalisme en littérature.
Grâce à l’analyse de trois de ses romans, Deutschstunde, Heimatmuseum et Exerzierplatz, le présent ouvrage permet de juger de l’adéquation du concept de réalisme à son œuvre.
Il démontre tout d’abord comment une présentation détaillée d’une région ou d’une période historique, une habile peinture des personnages et un relief particulier accordé aux circonstances de la narration – narrateur en tant que témoin des événements historiques et/ou victime de conflits – donnent à ses romans le caractère d’authenticité recherché.
Mais, dépassant ces simples surfaces visibles de la réalité, l’auteur de la recherche prouve par la suite que les procédés d’écriture recourant au symbole, à la parabole et au mythe opèrent des transferts de sens. Ces métaphores qui s’appliquent à la macrostructure de l’œuvre et non plus seulement à des microstructures (mot, phrase) permettent, selon l’auteur, de qualifier le réalisme de Lenz de réalisme métaphorique.
Contenu: Siegfried Lenz – Littérature allemande – 20e siècle – Réalisme dans la littérature.