Show Less
Restricted access

Les lumières de la démocratie

Histoire de l'école primaire publique à Genève au XIX e siècle

Series:

Rita Hofstetter

C'est dans un même mouvement que le XIXe siècle occidental proclame la souveraineté populaire et donne naissance à une véritable instruction publique. Parce qu'elle exige une citoyenneté éclairée - qu'elle présuppose et réclame les lumières -, la démocratie devient ainsi l'institutrice du peuple. Elle fait de l'instruction, condition de la liberté et de l'égalité, un droit et un devoir du nouveau citoyen-souverain.
Pourquoi cette exigence implique-t-elle l'édification d'un service public d'enseignement? Quels sont, à Genève, les enjeux culturels, politiques, religieux, sociaux, économiques, pédagogiques d'une telle mutation? Quelles sont les conditions d'émergence de l'Etat enseignant, les potentialités de son développement, mais aussi les contradictions et les limites de son expansion?
Revêtues d'une nouvelle actualité en cette fin de XXe siècle désenchanté, qui interroge volontiers l'importance et le rôle social de l'Etat, ces questions sont à l'origine du présent ouvrage qui retrace la dynamique de cette mutation à Genève. Jusqu'au début du XIXe siècle, l'école est abandonnée aux initiatives particulières et ajustée sur les divisions sociales, politiques et confessionnelles; avec l'intervention de l'Etat, les principes de gratuité, de laïcité et d'obligation fondent, en moins de quelques décennies, l'école de la démocratie. L'universalité de l'instruction, désormais garantie par la loi, deviendra-t-elle pour autant une réalité?