Show Less
Restricted access

Pensée pédagogique

Enjeux, continuités et ruptures en Europe du XVIe au XXe siècle

Monique Samuel-Scheyder and Philippe Alexandre

Le présent ouvrage rassemble 24 contributions de spécialistes de différentes disciplines retraçant l'évolution de la pensée pédagogique, telle qu'elle s'est illustrée dans le champ philosophique, littéraire et politique du XVIe au XXe siècle, depuis Melanchthon et l'Humanisme jusqu'aux conceptions issues des sciences humaines et, plus récemment, des sciences de la communication. Des perspectives comparatives mettent en évidence les convergences historiques et idéologiques dans l'aire culturelle européenne: émergence d'une pédagogie rationaliste et philanthropique au XVIIIe siècle, plus délibérément orientée vers l'idée de nation et d'éducation du citoyen au XIXe, dominée au XXe siècle par le débat sur les moyens et les méthodes de communication de masse et l'approche de la personne humaine. Dans la succession des visées éducatives définies par les penseurs et les pédagogues - depuis la Renaissance, en passant par Coménius, Locke, Rousseau et Kant, Humboldt, Oberlin et Pestalozzi, jusqu'aux ambitions de la «pédagogie réformiste» et aux risques de dérive liés aux crises profondes du XXe siècle - se manifestent l'élargissement et la transformation du paradigme anthropologique, de l'individu à l'homme dans sa dimension sociale, politique, relationnelle et par rapport aux enjeux de la modernité.
Contenu: Monique Samuel-Scheyder: La dialectique selon Melanchthon ou l'art d'enseigner et d'apprendre - Annemarie Mieth: Die Leipziger Schulen Thomana und Nicolaitana im Spiegel humanistischer, aufklärerisch-pietistischer und neuhumanistischer Entwicklungen - Loïc Chalmel: J. F. Oberlin et J. H. Pestalozzi: deux pôles de l'alternative coménienne à l'éducation préscolaire - Waltraud Linder-Béroud: Le chant et la pédagogie philanthropique - Andrea Hofmeister: Aufgeklärte Schulpolitik auf dem Lande: Südliches Niedersachsen und Halberstädter Umland zum Ende des 18. Jahrhunderts - Ursula A.J. Becher: Lernen durch Geschichte - August Ludwig v. Schlözer und Leopold v. Ranke - Jean-Claude Margolin: Pédagogie, civilité et philosophie de l'homme dans Il Galateo de Giovanni della Casa - Marie-Thérèse Mourey: Entre érudition et éducation: l'«Instruction d'Etudes» du Silésien C. Hoffmann von Hoffmannswaldau - Monique Peltre: Kant et l'éducation: un dialogue avec Jean-Jacques Rousseau - Marie-Claire Méry: Littérature, écriture et éducation chez Adalbert Stifter (1805-1868) - Sibylle Muller: Crise, critique et utopie de la vie étudiante. A propos de Das Leben der Studenten de Walter Benjamin - Isabelle Grazioli-Rozet: L'homme nouveau à l'ère du Travailleur chez Ernst Jünger - Yves Ferraton: A propos du bicentenaire de la création du Conservatoire de Paris: un projet national - Kurt Koszyk: Pädagogische Ideen der deutschen Revolution von 1848/49 - Bruno Toppan: Les voies du «renouveau national» dans la littérature italienne du Risorgimento - Foscolo, Leopardi, Manzoni, Nievo - Marc Auchet: N.F.S. Grundtvig et l'école pour la vie - Margareta Björnson: Trois hommes - Trois visions. Idées pédagogiques dans les mouvements populaires en Suède - Philippe Alexandre: Friedrich Naumann et l'éducation du citoyen. Des libéraux allemands face au problème de l'éducation politique en Allemagne de Guillaume II à Hitler - Michel Morel: John Locke, notre contemporain: réflexions sur «l'humeur inquisitive» - Gerhard Heinzmann/ Laurent Rollet: Sciences et humanités chez Henri Poincaré - Jacques Gandouly: «Kulturkritik» et pédagogie réformiste - Gérard Fath: Les apports de la pensée de Ludwig Binswanger au débat sur l'éducation - Bodo Rollka: Menschenbilder als Grundlage werblicher Kommunikation - Silke M. Kledzik: Bildung durch Sprache. Zur Aktualität des Humboldtschen Bildungsbegriffs.