Show Less
Restricted access

Max Frisch romancier

Son évolution de "Mein Name sei Gantenbein</I> à "Der Mensch erscheint im Holozän</I>

Series:

Régine Battiston-Zuliani

Cet ouvrage s'est fixé comme tâche l'étude de l'oeuvre romanesque tardive de Max Frisch, en se concentrant sur Mein Name sei Gantenbein, Montauk, et Der Mensch erscheint im Holozän. Il cherche à dégager l'évolution de l'écrivain de sa technique narrative tout comme de sa conception du monde, à analyser la recherche d'une identité et surtout la manière dont cette recherche est menée. De par leurs thèmes, les trois oeuvres sont très différentes. Mein Name sei Gantenbein (1964) est un roman où la technique narrative et le jeu de personnages fictifs priment. Dans Montauk (1975), au contraire, l'auteur dévoile des bribes de sa vie privée, alors que dans Der Mensch erscheint im Holozän (1979), le lecteur assiste à la disparition progressive de la mémoire d'un homme.
L'ouvrage suit un plan chronologique et thématique - le développement comportant des analyses de la structure narrative et psychologique - des relations entre l'oeuvre et la biographie, en s'appuyant sur une documentation puisée au Max-Frisch-Archiv de Zurich. L'abondante bibliographie critique témoigne de cette information.
Contenu: Littérature suisse et domaine du roman contemporain - technique narrative, perspectives et problématique de l'identité - structure narrative et psychologique - problématique du temps et du lieu.