Show Less
Restricted access

Les mouvements pacifistes et la réconciliation franco-allemande dans les années vingt (1919-1931)

Series:

Ilde Gorguet

Le pacifisme de l'entre-deux-guerres a échoué parce qu'il s'est montré incapable de transformer les dispositions pacifiques latentes des populations en une volonté de paix qui aurait su s'imposer aux gouvernements et transcender les frontières. A ce constat d'échec historique se substitue cependant une seconde remarque si l'on considère ce mouvement comme un instrument d'éducation de l'opinion publique en matière de paix. Il faut alors reconnaître au pacifisme de l'entre-deux-guerres un rôle précurseur indéniable, dont on ne saurait mesurer l'impact réel.
Au-delà d'un constat ponctuel d'impuissance, l'ouvrage propose donc de porter un regard moins restrictif sur l'action de ces hommes pour qui la guerre n'était pas une fatalité historique.
Quelles solutions proposèrent-ils à une Europe meurtrie par un conflit sans précédents? Quelle fut leur action en France et en Allemagne en faveur du rapprochement franco-allemand dans les années 1920? Quelles furent leurs méthodes, leurs objectifs mais aussi leurs faiblesses et peut-on en tirer un enseignement dans une perspective aussi bien historique que contemporaine?
Contenu: Réflexions sur les mouvements pacifistes de l'entre-deux-guerres - Humanisme et religion dans les mouvements pour la paix - Chronologie des mécanismes et des défaillances - Echec des mouvements pacifistes?