Show Less
Restricted access

Le temps dans la dramaturgie wagnérienne

Contribution à une étude dramaturgique des opéras de Richard Wagner

Series:

Christian Merlin

Le drame musical wagnérien est né d’une réaction contre les conventions de l’opéra traditionnel. Outre la virtuosité vocale gratuite, Wagner en fustigeait surtout l’absence d’unité, due pour l’essentiel à la discontinuité de sa forme. Il s’agit, déjà, d’un reproche qui touche au cœur de la problématique du temps au théâtre et à l’opéra. Partant d’une analyse des différentes notions et mises en œuvre du temps sur le plan dramatique et musical, cet ouvrage s’emploie à en révéler la modernité. A un temps cloisonné, étanche, soumis à l’arbitraire de la rationalité, il s’est agi de substituer un temps ouvert, souple, tenant compte des fluctuations de la durée intérieure. Il convenait de remplacer une construction de l’esprit par une perception de la conscience subjective, une forme architecturale par une plastique mouvante. En s’affranchissant ainsi de la pure linéarité d’un temps dirigé vers l’avenir, en créant un tissu extrêmement serré de relations entre le passé, le présent et l’avenir, le drame musical wagnérien fournit avant la lettre un exemple d’œuvre ouverte, où il devient difficile de repérer un début, un milieu et une fin.
Contenu: Temps de l'action et temps de la représentation – Statisme et dynamisme – Retours en arrière et anticipations – Mélodie infinie et art de la transition – Temps théâtral et temps musical – Temps dramatique et temps épique – Le leitmotiv et l'abandon de la chronologie.