Show Less
Restricted access

La science goethéenne des vivants

De l’histoire naturelle à la biologie évolutionniste

Series:

Jean-Michel Pouget

L’ouvrage propose d’appliquer aux écrits botaniques et zoologiques de Goethe le concept de paradigmes qui permet la mise en perspective de ces textes par rapport à des univers intellectuels distincts. Il montre tout d’abord comment la contribution goethéenne peut s’interpréter comme une tentative pour libérer la pensée scientifique des attaches la reliant au socle épistémologique de l’âge classique et comment la nouvelle philosophie des vivants, la biologie, restitue aux êtres leurs racines terrestres. Dans un second temps, l’étude analyse comment Goethe, en partant de ses réflexions sur la botanique, élabore un projet d’anatomie comparée qui constitue le cœur de sa contribution aux sciences de la vie. Pour finir, l’auteur tente de déterminer les limites de la pensée de Goethe et de savoir si celui-ci est en mesure d’accomplir, comme Lamarck et Darwin, l’ultime pas consistant à reconnaître l’origine des êtres comme processus exclusivement naturel.
Contenu: Histoire de la biologie et paradigmes – Taxinomie et classification – Préformation et épigenèse – Mécanisme et vitalisme – La Chaîne des Êtres – La fin du règne anthropocentrique et théocentrique – L’émergence de la biologie au début du XIXe siècle – La construction du type ostéologique – Type ostéologique et anatomie comparée – Morphologie empirique et idéale – Morphologie goethéenne et évolutionnisme – La paléontologie.