Show Less
Restricted access

Enseignement de l'histoire et mythologie nationale

Allemagne – France du début du 20e siècle aux années 1950

Series:

Jeannie Bauvois

Cet ouvrage explore les sédimentations mémorielles séculaires des mythes nationaux allemand et français. Ces mythes confinent et segmentent les sociétés mais racontent la même histoire. Leur symétrie et leur interdépendance replacent le partenariat franco-allemand dans un temps long de l’histoire culturelle européenne.
Les histoires racontées à l’école présentent une version achevée, compacte et résiduelle de ces mythologies nationales; les manuels d’histoire allemands et français du premier XX e siècle sont ici visités à la fois comme des documents et comme des monuments d’histoire culturelle.
La culture scolaire n’y est pas perçue comme une culture de classe: l’éducation nationale était donnée et aux masses et à l’élite; les systèmes scolaires contemporains sont vecteurs d’instrumentalisation politique. Au stade le plus totalitaire de cette instrumentalisation, les nazis déclinent la destruction de l’instruction. Mais l'école est aussi un lieu de résistance aux processus de conformation et de reproduction sociales. L’originalité de la culture scolaire réside donc dans cette tension entre le consentement aux mythes dominants du moment et leur mise en question difficile et exceptionnelle.
Contenu: Histoire comparée de l’Allemagne et de la France – Histoire culturelle – Histoire de l’instruction – Enseignement de l’histoire – Mythes nationaux – Culture politique – Histoire et mémoire – Historiographie – Histoire culturelle des relations internationales.