Show Less
Restricted access

Le sens de l’école et la démocratie

(20-24 septembre 2000)- Centre Culturel International de Cerisy-La-Salle

Alain Vergnioux and Henri Peyronie

De nombreux philosophes qui se sont penchés sur le concept de démocratie, que l’on remonte à la Grèce Antique avec Platon et Aristote, ou au siècle des Lumières en France avec Montesquieu et Condorcet, confèrent à l’éducation le rôle essentiel de la transmission des savoirs et de l’émancipation des esprits pour assurer les conditions d’existence et de développement des sociétés démocratiques. Avec le XX e siècle, l’école demeure peut-être le seul lieu démocratique: ouverte à tous et ayant pour ambition l’égalité des chances, elle serait chargée de réaliser l’idéal d’une société démocratique où chacun pourrait accéder à toutes les places sociales. Les actes de ce colloque tenu à Cerisy-la-Salle en septembre 2000 s’interrogent sur la dialectique de la démocratisation de l’école: la démocratisation de la société influe-t-elle sur les formes de la scolarisation, ou, au contraire, le développement social est-il favorisé par la démocratisation de l’école? Les questions alors se démultiplient: Quels sens la démocratie assigne-t-elle à l’entreprise scolaire? La diversité des sens de l’école nourrit-elle en retour le sens de la démocratie? Les fonctionnements de l’école répondent-ils aux exigences de la démocratie? L’école prépare-t-elle à la démocratie? Quels contenus de la démocratie entend-elle promouvoir?
Contenu: Henri Peyronie: La division sociale et l’ambition de la démocratisation de l’école: quelques apports de la sociologie de l’éducation – Robert Hérin: Pour une approche territoriale des inégalités scolaires – Claude Thélot: Egalité et diversité dans le système éducatif: constats, enjeux, prospective – Pierre Merle: L’égalisation des chances dans le système éducatif français: quels constats et quelles politiques? – Hubert Vincent: De la vertu du citoyen – Laurence Cornu: La représentation entre présence et absence – Bernardo Correa Lopez: Consensus et conflit – Jan Masschelein: Apprendre et vivre dans une société d’apprentissage: quelques remarques sur la logique de la vie nue – Pierre-Damien Huyghe: Le débordement scolaire. De l’enseignement à l’orientation, hypothèses d’une scolarité démocratique – Alain Vergnioux: La démocratie du Livre – François Jacquet-Francillon: La démocratie moralisatrice des pédagogues – Stéphane Douailler: La part non mandée – Michel Fabre: Les enjeux démocratiques du travail sur les représentations: le cas des didactiques des sciences économiques et sociales (SES) – Jorge Larrosa: Huit notes pour une dialogique de la transmission et une coda sur l’éducation et la démocratie – Anne-Marie Drouin-Hans: Vérité, savoirs et démocratie: images d’utopies – Dominique Ottavi: L’enseignement démocratique selon Herbert Spencer – Sára H. Szabó/Gyula Horváth: Le libéralisme, le positivisme et l’éducation. La réforme nationale hongroise de 1868 – Adalberto Dias de Carvalho: La construction de la contemporanéité comme défi d’une nouvelle culture des limites – Brigitte Frelat-Kahn: Le présent d’une illusion: la réforme de l’école – Gérard Wormser: Médiation et médiatisation – Pierre Statius: De l’école républicaine vers l’école démocratique. Significations, enjeux et difficultés.