Show Less
Restricted access

Pour une anthropologie des échanges éducatifs

Ethnographie filmique de rencontres entre jeunes Européens

Series:

Anna Triantaphyllou

Cette recherche repose sur l’observation de groupes de jeunes de langue et de culture différentes lors d’échanges scolaires et de stratégies communicatives mises en œuvre à cette occasion. Un film-vidéo constitué de séquences improvisées sur le quotidien des groupes et de conversations spontanées entre membres fournit le matériel adéquat à l’analyse de cette relation interculturelle en construction. En s’appuyant sur l’anthropologie, le présent ouvrage étudie la dynamique des processus communicatifs et métacommunicatifs ainsi que la façon dont les jeunes se perçoivent eux-mêmes. Les orientations théoriques de l’Ecole de Palo Alto, quant à elles, ont permis de mettre en lumière des comportements verbaux, non verbaux et paraverbaux, d’analyser les relations entre les partenaires et la signification des interactions. Les représentations des groupes qui deviennent le support de la définition d’une identité collective reposant sur le désir d’opposition et de distinction mais aussi sur le désir d’identifier l’autre à soi-même y sont aussi étudiées. On est donc amené à soutenir que les dysfonctionnements et les situations conflictuelles éventuels entre les groupes de jeunes en situation d’échange ne sont dus ni aux difficultés linguistiques ni aux différences culturelles mais à la difficulté de communiquer et d’établir des rapports entre eux. Dans cette perspective, la mise en œuvre d’une anthropologie de la communication dans le cadre de l’institution éducative qui conduirait à la prise de conscience des couples identité/altérité, harmonie/conflit interdéfinis par une relation réciproque, contribuerait à la compréhension de la logique de la relation et à la création des liens interculturels.