Show Less
Restricted access

Diction et mention

Pour une pragmatique du discours narratif

Series:

Annie Kuyumcuyan

A la question: Qu’est-ce qu’un discours narratif? presque chaque discipline des sciences humaines apporte sa réponse. Avant d’ajouter la sienne, une perspective pragmatique peut déjà commencer par modifier la question: qu’est-ce qu’un discours narratif pour son destinataire? S’agit-il d’une propriété inscrite dans certains textes ou n’importe quel fragment est-il susceptible, sous certaines conditions, de le devenir? Que nous apprennent à cet égard des échantillons variés de discours, une fois sortis de leur contexte d’origine? En observant le statut de textes ouvertement «importés» comme le document authentique dans l’interaction pédagogique, la lettre réelle ou fictive, l’interaction orale «rapportée» dans l’article scientifique, le roman, le sketch ou la pièce de théâtre, l’analyse en vient à proposer de modifier le modèle énonciatif afin de mieux rendre compte des rapports que la narration entretient avec les «discours représentés».
Inspirée par l’approche modulaire du discours élaborée à Genève autour d'Eddy Roulet, cette recherche s’inscrit dans son enquête sur le fonctionnement des interactions langagières. Elle est plus particulièrement centrée sur les aspects polyphoniques et séquentiels des discours.
Contenu: Pragmatique du discours narratif – Cadre d’interaction du discours narratif – Diction et mention comme deux plans d’énonciation – Polyphonie et diaphonie comme variétés de mention – Le discours narratif comme mention – Comparaison entre le discours narratif et l’ironie: une stratégie de l’indécidabilité – La question de l’énonciation littéraire: théâtre et roman – Unité du diégétique et du mimétique – Mention et fiction – Mention et acte illocutoire.