Show Less
Restricted access

Intégration des « minorités » et nouveaux espaces interculturelsÿ

Series:

Aline Gohard-Radenkovic, Donatille Mujawamariya and Soledad Perez

Cet ouvrage se propose d’explorer à travers diverses configurations politiques, sociales et éducatives, les modes d’intégration des groupes dits minoritaires. Le terme de « minorité » désigne un groupe de personnes différant, par la race, la religion, la culture, la langue, la nationalité ou l’ethnie, du groupe plus nombreux dans lequel il vit, et défini comme tel par le groupe majoritaire. La variété des situations que nous abordons ici ne permet pas d’arrêter une seule définition de « minorités », tributaire du contexte, de son histoire et de ses enjeux actuels. L’intégration des minorités sera abordée dans les pays d’Europe centrale et orientale en pleine (re)négociation de leurs identités – altérités ; dans des sociétés d’accueil, Canada, Suisse et Grèce, où l’apport migratoire remet en question, dans tous les secteurs de la vie publique, les équilibres traditionnels ; dans les sociétés en mutation, comme dans les pays d’Afrique subsaharienne, les pays andins (Colombie et Equateur) et au Brésil, où le défi lancé par les situations des « minorités » convoque l’engagement social et politique au sein de l’éducatif. Les relations entre majorité et minorités sont habituellement conflictuelles mais de ces rapports de force peuvent émerger des accommodements, des formes d’acculturation ou de cohabitation : ce sont ces nouveaux espaces interculturels, leurs conditions d’émergence et leurs modes de construction qui sont investigués ici.
Contenu : Christian Giordano : Préface – Aline Gohard-Radenkovic/Donatille Mujawamariya/Soledad Perez : Introduction – François Ruegg : Chances et risques du multiculturalisme en Europe centrale et orientale : réflexions préliminaires – Ivan Colovic : L’espace spirituel et la communication interculturelle – Albert Doja : Conditions nécessaires à la stabilité et à la démocratisation dans le Sud-Est européen – Milena Benovska-Sabovka : Vers la cohabitation interculturelle en Bulgarie : 1989-2001 – Calin Rus : Traduire l’interculturel en Roumanie – Donatille Mujawamariya : L’intégration des minorités visibles et ethnoculturelles dans la profession enseignante au Canada : un pas vers la formation des conseignants à l’éducation multiculturelle – Aline Gohard-Radenkovic/Mirela Bera-Vuistiner/Drita Veshi : Apprentissage des langues maternelle et seconde dans la classe d’accueil : espace d’inclusion ou d’exclusion sociale ? – Georges Androulakis : La Grèce, terre d’accueil ou l’émergence d’un nouvel espace interculturel – Abdel Jalil Akkari/Sônia Maria Rocha Sampaio : Ethnicité et éducation interculturelle au Brésil – Sônia Maria Rocha Sampaio : Projet Maître Pastinha: amarrando nosso arado a uma estrêla. Une ethnographie flottante au service des enfants à risque – Peri Mesquida : Les femmes méthodistes au Brésil (1881-1930) : une minorité religieuse dominant l’éducation de l’élite – Soledad Perez : Minorités et Amérique andine : quelles chances pour une éducation bilingue ? – Jorge Palacio : Le capital social des gens déplacés par la violence politique en Colombie – Omar Ka/Robert Serpell : Le défi d’intégration des langues et cultures africaines dans les programmes de scolarisation en Afrique Noire – Abdel Jalil Akkari : Synthèse et perspectives.