Show Less
Restricted access

Sujets syntaxiques

Positions, inversions et «pro»

Series:

Marc-Ariel Friedemann

Sujets syntaxiques se concentre sur les positions structurelles de sujet, les éléments susceptibles d'occuper ces positions, ainsi que sur les divers processus syntaxiques qui les affectent. L'étude adopte une approche comparative qui, entre autres, prend en considération plusieurs langues romanes et germaniques, mais distingue aussi différentes variétés du français. En outre, elle recourt à des données spontanées de l'acquisition du français comme langue maternelle en tant que matériel empirique ultérieur qui permet, par ses propriétés particulières, de raffiner l'argumentation théorique. Le travail voue une attention particulière à la position canonique de l'argument externe en français et suggère une analyse différenciée des inversions du sujet et du statut des pronoms sujet (prononcés ou nuls). L'image globale obtenue est formulée sous forme de principes et paramètres, et soutient l'idée de simplicité que le récent programme minimaliste chomskyen attribue au système computationnel de la faculté du langage.
Marc-Ariel Friedemann a terminé ses études de doctorat ès lettres au département de linguistique générale de l'Université de Genève en 1995. Il est actuellement chercheur invité au département de linguistique et philosophie de MIT, Cambridge, Mass. et au département de linguistique de l'Université de Tel Aviv, et enseigne au département de français de l'Université de Tel Aviv. Ses principaux domaines de recherche et d'intérêt sont la linguistique théorique, la syntaxe française et comparative, et l'étude de l'acquisition du langage.