Show Less
Restricted access

Le dialogue des discours dans les romans d'Albert Cohen

Series:

Ewa Miernowska

Albert Cohen (1895-1981), auteur juif, né sujet ottoman sur une île grecque est entré dans la littérature française comme romancier genevois. Il est surtout connu grâce à Belle du Seigneur (1968). Ce monumental roman d'amour, couronné par l'Académie française, ne constitue pourtant qu'une partie d'un grand cycle, dont le héros principal, Solal, ne cesse de chercher sa place entre sa famille des juifs séfarades et la société des Gentils.
Cette étude porte sur les relations entre les aspects formels et idéologiques de l'oeuvre romanesque d'Albert Cohen. Elle situe la spécificité de sa poétique dans le dialogue des attitudes idéologiques, exprimées par l'interdépendance des voix et des modes narratifs divers. Elle contribue au débat sur l'identité culturelle, la place de l'héritage juif dans la littérature française et la menace de l'antisémitisme.