Show Less
Restricted access

Léo Hamon (1908-1993)

Series:

Edited By Gilles Le Béguec

Avocat, résistant, professeur agrégé des Facultés de droit, dirigeant politique, sénateur (1946-1954) puis député (1968-1969)… Le parcours de Léo Hamon est l’un des plus riches du XXe siècle, et peut-être l’un des plus révélateurs de son époque.

Cet ouvrage, issu d’un colloque tenu en décembre 2013, organisé par l’Institut Georges Pompidou, le Centre d’histoire de Sciences Po et la Fondation Charles de Gaulle, revient sur les différentes facettes de son parcours : des premiers engagements à gauche à la rencontre avec le gaullisme en passant par le MRP, du Conseil municipal de Paris à la Libération aux fonctions de porte-parole du Gouvernement sous Jacques Chaban-Delmas (1969-1972), du juriste praticien et commentateur de la pratique institutionnelle au défenseur d’une certaine approche des relations internationales.

Se dessine ainsi le portrait multiple d’une figure singulière. Le caractère de Léo Hamon est marqué par la diversité de ses centres d’intérêt, la fidélité à ses engagements et à ses idées, son extrême rigueur intellectuelle, sa curiosité et son ouverture d’esprit. Les communications ici rassemblées sont autant de points d’entrée sur une personnalité méconnue et fascinante.

Gilles Le Béguec a enseigné l’histoire contemporaine à l’Université Paris X-Nanterre. Il a dirigé les Conseils scientifiques de l’Institut Georges Pompidou et de la Fondation Charles de Gaulle.

Emilia Robin est agrégée et docteur en histoire contemporaine. Elle a été directrice des Études et de la recherche à l’Institut Georges Pompidou.

Nicolas Roussellier est historien, maître de conférences à Sciences Po. Il est l’auteur de La force de gouverner : le pouvoir exécutif en France (XIXe – XXIe siècles), (2015).