Show Less
Restricted access

De l'approximation

De « à peu près » à « cam așa ceva »

Sonia Berbinski

De l’approximation... se préoccupe de certains aspects de l’une des expressions les plus dynamiques du vague, l’approximation. Elle emprunte plusieurs identités discursives à partir de l’indétermination, passant par l’hésitation, l’atténuation, certaines formes de l’ellipse, tout ce qui se caractérise par une valeur imprécise de leur contenu sémantique et discursif. Trois axes principaux représentent le liant de cette démarche : identification, analyse, contrastivité. L’identification des sources et des moyens d’expression de l’approximation attire l’analyse des mécanismes de productions de ce phénomène, mis en action par divers opérateurs logico-sémantiques et pragmatico-discursifs divers effacer. On commence ainsi dans l’à peu près français pour finir dans cam a‚sa ceva roumain. Contrastivement, l’approximation catégorielle de même que l’approximation prédicative analysées sur un corpus roumain se miroitent premièrement dans le français, et ensuite dans l’espagnol et l’italien.

opérateurs et sources de l’approximation ; sources de l’approximation ; de à peu près aux à-peu-près ; une locution à case en attente ; À peu près – arrondisseur numérique/vs/non-numérique ; opérateur d’approximation inférentielle ; approximation catégorielle ; approximation d’identification partielle ; approximation prédicative ; approximateurs quantitatifs homogénéisants/vs/ hétérogénéisants