Show Less
Restricted access

Penser l’espace avec le cinéma et la littérature

Series:

Edited By Ludovic Cortade and Guillaume Soulez

Les co-éditeurs de cet ouvrage, Ludovic Cortade (New York University) et Guillaume Soulez (Sorbonne Nouvelle Paris 3), rassemblent un ensemble de contributions rédigées par des spécialistes de l’écrit et de l’écran permettant de penser l’écosystème formé par l’espace, le cinéma et la littérature. A partir des œuvres d’écrivains et réalisateurs, parmi lesquels Emile Zola, Alfred Jarry, Julien Gracq, Jacques Demy, Agnès Varda, Marguerite Duras, Ousmane Sembène ou Edouard Glissant, les problématiques abordées dans ce volume inscrivent l’esthétique de la forme et de la réception dans une stratigraphie de méthodes et de concepts associant la géocritique, la poétique, l’esthétique et la géopolitique. Les auteurs analysent l’espace et les métafictions géographiques, le transhumanisme, la critique de l’espace anthropocentré, la dimension scalaire de la réception et la signification politique et mémorielle des limites de la représentation de l’espace dans le cinéma et la littérature. Ils interrogent également l’espace à travers le prisme de l’hybridité transculturelle des formes, des récits et de l’esthétique de la réception, participant à la recherche de l’éthique du lieu commun par la parole et l’image partagées à l’ère de l’Anthropocène.
Cet ouvrage paraît en complément de Littérature et cinéma : la culture visuelle en partage (co-édité par les mêmes auteurs). Les deux volumes s’inscrivent dans la nouvelle série « Studies in Film & Literature Cultures » consacrée à l’étude des rapports entre le cinéma et la littérature au sein de la collection Film Cultures de Peter Lang.

Ludovic Cortade est Professeur associé dans les départements de littérature française et d’études cinématographiques de New York University (NYU). Il est l’auteur de Antonin Artaud, la virtualité incarnée (2000) et de Le Cinéma de l’immobilité (2008).

Guillaume Soulez est Professeur au département Cinéma et Audiovisuel de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, Directeur de l’Institut de Recherche sur le Cinéma et l’Audiovisuel. Il est l’auteur de Stendhal, le désir de cinéma (2006) ; Quand le film nous parle (2011) et a dirigé sept numéros de revue consacrés au cinéma et aux médias.