Show Less
Restricted access

Traces et ratures de la mémoire juive dans le récit contemporain

Series:

Edited By Valentina Litvan and Claire Placial

Ce volume collectif propose une étude comparative sur les traces de la judéité dans la littérature contemporaine. La question initiale est d’explorer en quoi le récit littéraire peut continuer à transmettre une mémoire juive et de quelle mémoire il s’agit. En effet, il interroge la place d’une mémoire juive qui tout en étant historique et collective s’exprime dans les différentes écritures comme étant ancestrale et transmise de multiples façons, notamment à travers l’intertextualité et les livres.

Bien qu’il s’agisse de proposer des lectures de textes littéraires, les approches sont donc interdisciplinaires : on y trouve autant de la sociologie littéraire que de l’histoire littéraire, de la traduction ou encore de la philosophie politique…

Valentina Litvan, maîtresse de conférence à l’Université de Lorraine (Metz) et membre du laboratoire Écritures depuis 2010, est spécialiste en études hispaniques, en particulier sur la littérature contemporaine du Rio de la Plata. Sa thèse s’intitulait « Susana Soca et le champ littéraire uruguayen : projet culturel, pratique et image d’écrivain » et ses sujets de recherche actuels portent sur les liens entre judéité et littérature contemporaine.

Claire Placial, maîtresse de conférence en littérature comparée, membre du laboratoire Écritures, est spécialiste d’histoire et de théorie de la traduction. Ayant consacré sa thèse à l’histoire des traductions du Cantique des cantiques en langue française, elle a contribué à l’Histoire des traductions en langue française (Verdier, 2012-2019). Également traductrice, elle a notamment traduit les Tableaux de voyage de Heinrich Heine.