Show Less
Restricted access

Littératures mineures en langue majeure

Québec / Wallonie-Bruxelles- Colloque international, Liège, 9-11 octobre 2001

Series:

Jean-Pierre Bertrand and Lise Gauvin

Éloignées ou proches de Paris – et la distance n’est pas que kilométrique – les littératures dites «périphériques» de Belgique, de Suisse, du Québec, des Caraïbes, d’Afrique... subissent de multiples formes de domination mais y trouvent aussi leur «chance». Celle-ci tient à une situation qui les contraint à s’affranchir ou à disparaître; et donc à affirmer leur différence.
Dès lors, ces littératures dites mineures se soustraient aux forces majeures qui régentent, depuis Paris, le bon usage de la langue littéraire, mais tissent avec d’autres cultures et d’autres langues des imaginaires et des formes largement irréductibles aux modèles français.
Les études rassemblées dans ce volume apportent une contribution historique et sociologique aux rapports entre langue et littératures à travers des exemples québécois et belges d’expression française.
Langue majeure, au singulier, désigne le français dans toute sa puissance normalisatrice; littératures mineures, au pluriel, les oeuvres qui se situent dans l’espace de la francophonie.
Contenu: Jean-Pierre Bertrand/Lise Gauvin: Introduction – Lise Gauvin: Autour du concept de littérature mineure - Variations sur un thème majeur – Jean-Marie Klinkenberg: Autour du concept de langue majeure - Variations sur un thème mineur – Michel Biron: L’écrivain liminaire – Catherine Khordoc: Découvertes plurilingues dans Nous avons tous découvert l’Amérique de Francine Noël – Raoul Boudreau: Stratégies de reterritorialisation de la langue dans La Vie prodigieuse de Rose Després – Karim Larose: Jacques Ferron - L’absolu littéraire en mineur – Eurídice Figueiredo: Sergio Kokis - Exil et nomadisme, violence et abjection – Julie LeBlanc: Les postures déconstructionnistes de Nicole Brossard – Gwénaëlle Lucas: Un projet inter-périphérique - L’itinéraire brito-québécois de Marie Le Franc – Danielle Constantin: La Vie en prose de Yolande Villemaire ou la langue maternelle dans tous ses états – Rainier Grutman: Altérités linguistiques dans la littérature belge - L’exemple de Jean Muno – Sylvano Santini: La double étrangeté du Petit Köchel - De la «petite littérature» à la «littérature mineure» – Lisbeth Verstraete-Hansen: Les Chiens de la Senne de Charles Paron – Jean-Christophe Delmeule: Réjean Ducharme ou les dérèglements de compte – Lieven D'hulst: Les Wallonnades (1845) de Joseph Grandgagnage ou du laboratoire de la poésie belge – Pierre Halen: Une belligérance française - Images conflictuelles du centre dans le roman francophone contemporain (Godbout, Muno, Confiant) – Jean-Pierre Bertrand: Surcodage linguistique et stéréotypie littéraire dans la poésie du dimanche – Paul Aron: Les recueils de pastiches littéraires au Québec – Cristina Brancaglion: Confrontation des codes de représentation linguistique – Marco Modenesi: Remarques sociolinguistiques en marge du texte narratif – Karine Cellard: La France capitale: le Québec et la mère patrie dans la critique littéraire du journal Les Débats (1900) – Laurent Demoulin: Conclusions fictives - Comment peut-on être francophone?