Show Less
Restricted access

La mission théâtrale de Peter Handke

Series:

Heinke Wagner

Le présent essai se penche sur l’œuvre théâtrale de Peter Handke parue entre 1964 et 1992, confrontée dans son parcours aux concepts de la psychologie des profondeurs de Carl Gustav Jung. Le theatrum chemicum de Jung éclaire ici l’œuvre des transformations singulière de l’art dramatique de Handke. Cette étude propose de suivre chronologiquement les pièces de théâtre, partant de la question du sacrifice, aussi bien dans une perspective de civilisation qu’en tant que noyau de l’avancée du chemin d’individuation jungien. Il s’agit de comparer les percées de la conscience et la dynamique sacrificielle qui les accompagne à l’évolution du théâtre de Handke, en observant dans chaque pièce le juste terrain de transposition et d’interprétation des structures et problématiques et en rendant compte d’un processus alchimique de la théâtralité et de la quête du sens dans son élaboration progressive.
Cet essai est également une contribution à la recherche transversale, à l’élargissement des méthodes d’analyse dramaturgique, à la réception de la psychologie jungienne dans le domaine des arts.
Contenu: (I) Sacrifice et individuation (théories du sacrifice, René Girard, Marcel Mauss, Carl Gustav Jung) – L’inconscient / collectif / le processus d’individuation – Theatrum chemicum / théâtres épiques – (II) La naissance de la tragédie – Les pièces parlées (Publikumsbeschimpfung, Kaspar...) – (III) Les tragédies (Der Ritt über den Bodensee, Die Unvernünftigen sterben aus, Über die Dörfer) – (IV) Les mystères ou jeux des jeux (Das Spiel vom Fragen, Die Stunde da wir nichts voneinander wussten).