Show Less
Restricted access

Une linguistique énergétique en Russie au seuil du XX e siècle

Essai d’analyse épistémologique

Series:

Elena Simonato Kokochkina

Au tournant du XIX e siècle, les sciences humaines en général et la linguistique en particulier vivent une époque nourrie par des idéaux positivistes. L’emprunt du modèle de la physique s’avère être une exigence primordiale dans l’effort de dégager la linguistique des «sciences philologiques» et de la rapprocher des sciences expérimentales contemporaines. L’ensemble conceptuel de la physique énergétique semble alors à plusieurs linguistes apporter une nouvelle explication aux phénomènes du langage. Dans cet ouvrage, le rôle du modèle énergétique en linguistique est étudié principalement à travers l’analyse de la conception du linguiste russe D.N. Ovsjaniko-Kulikovskij. De Jespersen à Baudouin de Courtenay, E. Simonato propose ici une nouvelle clé de lecture de différentes conceptions linguistiques. L’ouvrage suit en détail la façon dont s’est opéré l’emprunt vers la linguistique des notions d’«énergie» et d’«économie d’énergie» qui étaient promises à un grand avenir dans la science du langage du XX e siècle, en particulier dans le structuralisme.
Contenu: Energétisme – Linguistique – Russie – Début du XXe siècle – Psychologie – Syntaxe.