Show Less
Restricted access

L’Esprit du chiffon

Le vêtement dans le roman français du XIX e siècle

Shoshana-Roese Marzel

La mode est aujourd’hui considérée comme un domaine exclusivement féminin. Pourtant il n’en a pas toujours été de même. Après des siècles de mode partagée, le XIX e siècle voit ce moment de bascule qui écarte les hommes de son champ et le réserve aux femmes. Au même moment, la garde-robe exprime également le passage de l’ancien régime à la société bourgeoise et capitaliste, et devient l’emblème par excellence de la société de consommation.
La littérature dix-neuvièmiste est un miroir particulièrement fidèle des péripéties diverses de cette histoire. Dans cet ouvrage, l’auteur examine le thème de la mode dans quelques romans-clefs des romanciers réalistes et naturalistes – Balzac, Flaubert et Zola – qui ont fait de la mode et du vêtement une partie intégrale de leurs œuvres. Cette analyse expose les deux directions principales de cette intégration: la fonction littéraire des vêtements, et d’autre part, le pouvoir de la mode à exposer les grands mouvements de pensée du XIX e siècle.
Contenu: Balzac le précurseur: le vêtement dans son œuvre – Flaubert - Madame Bovary ou la transition vestimentaire – Zola - les vêtements de la fin du siècle – Mode, histoire et littérature – La théorie et ses applications – Vêtements et technique littéraire.