Show Less

« Le passage »- «Der Übergang»

Esthétique du discours, écritures, histoires et réceptions croisées- Diskursästhetik, Schreibverfahren, Perspektiven und Rezeptionen

Series:

Ingrid Lacheny, Henning Fauser and Bérénice Zunonio

L’élaboration du discours, les modes de transmission et de réception, les va-et-vient linguistique, artistique et narratologique constituent la notion de « passage ». Ainsi, les dimensions temporelle et spatiale du « passage » dans ce qu’il possède de transitoire, de diachronique, d’hétérotopique, voire d’utopique en font une sorte d’anamorphose allégorique, un phénomène littéraire, esthétique ou historique en perpétuelle évolution. Ses frontières poreuses génèrent une oscillation continue entre le Moi et l’Autre, entre le créateur – quel qu’il soit – et le récipiendaire.
C’est dans une approche interculturelle que ce volume franco-allemand s’inscrit. Les diverses analyses en français et en allemand visent à mettre en lumière le «passage» au sein des arts (arts visuels et musique), des lettres, de la civilisation et de la linguistique.
Die Ausarbeitung des Diskurses, die Übermittlungs- und Rezeptionsmodi, die sprachlichen, künstlerischen und erzählerischen Pendelbewegungen liegen dem Begriff des «Übergangs» zu Grunde. Der «Übergang» deutet auf das Transitorische, das Diachronische, das Heterotopische und sogar auf das Utopische hin. Er wird zu einer Art allegorischer Anamorphose, zu einem literarischen, ästhetischen oder historischen Phänomen im stetigen Wandel. Seine porösen Grenzen erzeugen eine permanente Schwingung zwischen dem Eigenen und dem Anderen, zwischen dem Erschaffer und dem Rezipienten. Dieser deutsch-französische Band fügt sich in eine interkulturelle Perspektive ein. Die Analysen in französischer und deutscher Sprache bringen den «Übergang» in Kunst und Musik, in Literatur-, in Kultur- und Sprachwissenschaft ans Licht.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

IV. Du discours à sa réception 171

Extract

IV. Du discours à sa réception Le multiculturalisme d’après Charles Taylor : une étude du passage de sa pensée vers l’Allemagne et vers la France Annette HILSCHER* Les points de départ de notre étude se caractérisent par le constat d’une double crise observable dans les sociétés occidentales contemporaines : crise de la légitimation et crise de l’identification des citoyens par rapport à l’Etat de droit démocratique. A l’origine de ces crises se trouve, entre autres, le plura- lisme culturel et religieux qui se cristallise sous la forme de revendications identitaires accrues. Face à ce pluralisme de valeurs, qui sont souvent concur- rentielles, il convient de nous demander ce qui est à l’origine du lien social pour comprendre les éléments nécessaires à la promotion de la reconnaissance intercommunautaire. Voici le champ de problématisation générale à laquelle l’idée politique du multiculturalisme entend proposer une solution. Il en ré- sulte que la tâche principale qui revient aux politiques multiculturalistes est de redéfinir la citoyenneté démocratique de manière à ce que tout citoyen puisse s’y identifier. En ce qui concerne l’idée globale du multiculturalisme, nous pouvons nous référer à la métaphore de la mosaïque selon laquelle chaque communauté ethnoculturelle a le droit de préserver sa couleur et sa forme spécifique, comme les pierres d’une mosaïque.1 Depuis les années 1960, l’expression «politiques multiculturalistes» a été employée selon les contextes nationaux pour désigner différentes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.