Show Less
Restricted access

Dany Lafferière : La vie à l’œuvre

Suivi d’un entretien avec l’auteur

Series:

Bernadette Desorbay

L’œuvre de l’écrivain et artiste Dany Laferrière est jubilation d’être et revisitation du monde. Il en ressort une vision sur l’origine physique de la pensée et un vitalisme dont la présente étude s’attache à relever les sources et les singularités.

L’écrivain qui exhumait le Code Noir en exergue à Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer a fait de son style le lieu privilégié où situer sa vérité avec les inattendus qui en dérivent. Dont cet hommage appuyé rendu lors de son intronisation à l’Académie française à l’auteur de L’Esprit des lois, à qui maints critiques ont pourtant cessé de reconnaître une position antiesclavagiste à l’endroit de la Traite atlantique.

Deux motifs convoquent psychanalyse et comparatisme. La semblance renvoyant à la division du sujet parlant et la revenance relative aux fantômes trangénérationnels issus des morts sans sépulture qui se sont multipliés, du commerce triangulaire à la zombification duvaliériste. S’y superposent les voix des écrivains avec lesquels Dany Laferrière a tissé de solides liens de parentés – Diderot, Bashō, Lawrence, Faulkner, Roumain, Whitman, Carroll, Miller, Bukowski, Tanizaki, Mishima, Charles, etc. Attentif aussi aux enjeux politiques, dont celui qui touche la dolosive dette de l’indépendance, cet ouvrage original rend compte de l’esthétique et de l’hontologie que l’écrivain a mises en œuvre à partir du Québec où il s’est réfugié à 23 ans, ainsi que de sa préférence pour l’élégance de la considération partagée.

L’analyse est suivie d’un riche entretien où l’écrivain évoque, au-delà de l’exil et de son travail sur les mythes, les atermoiements du désir qui ont accompagné son adolescence à Port-au-Prince.