Show Less
Restricted access

Le groupe Empain en France

Une saga industrielle et familiale

Series:

Caroline Suzor

Le Belge Édouard Empain obtient en 1898 la concession du Métro de Paris, qu’il construit et exploite. Pour alimenter son Métro en énergie, Empain devient producteur d’électricité et fonde la Société d’électricité de Paris. Déjà présent en France depuis les années 1880, le groupe Empain ne cesse dès lors plus de croître dans ce pays. Fleurons d’un empire industriel de dimension mondiale, ses entreprises comptent parmi les plus importantes du paysage économique français.

La croissance du groupe Empain en France relève d’une saga à la fois industrielle et familiale. Trois générations se succèdent : un grand industriel européen, visionnaire et innovateur ; son frère ; ses fils. Des personnages hauts en couleur, très différents, reliés pour le meilleur et pour le pire par le sang et l’argent.

Cette histoire, dévoilée de l’intérieur et jusqu’alors mal connue, a été enfouie dans la mémoire nationale sous les décombres de la Troisième République et éclipsée après Seconde Guerre mondiale par la nationalisation de l’électricité et la municipalisation du Métro.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Une entreprise de transport

Extract

CHAPITRE 2

Une entreprise de transport

Notre ambition, dans ce chapitre est, tout d’abord, de présenter les différentes entreprises de transport exploitées par le groupe en France. On essaiera d’analyser la stratégie d’Empain. Stratégie à ses débuts : est-ce qu’il fonde lui-même les entreprises qu’il exploite ou est-ce qu’il intervient plutôt dans des entreprises préalablement constituées par d’autres ? Si on constate qu’il reprend plus d’affaires qu’il n’en crée, alors une autre question se pose : pourquoi agit-il ainsi ? Est-ce difficile pour un entrepreneur belge d’investir en France, sous la Troisième République ?

On passera ensuite de l’entrepreneur à l’entreprise. On fera d’abord une analyse géographique. Quels sont les chemins de fer et les tramways du groupe ? Où sont-ils installés ? Sont-ils voisins les uns des autres, ou au contraire éloignés ? La réponse à cette question en suscitera une autre : y a-t-il eu choix de certaines régions, ou au contraire saupoudrage sur tout le pays, au gré des opportunités ? Ensuite, on essaiera d’analyser la gestion de ces différents réseaux. Sont-ils organisés et gérés comme une seule grande entreprise ou comme autant d’entreprises distinctes les unes des autres ? Des gestions locales assurent l’indépendance de chaque affaire, mais font de chacune une plus ou moins petite affaire. Une gestion centralisée peut permettre à chaque petite structure de bénéficier de l’effet du groupe, de services communs, d’un poids...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.