Show Less

Usages et stratégies polémiques en Europe

(XIVe-premier XVIIe siècles)

Series:

Edited By Marie Bouhaïk-Gironès, Tatiana Debbagi Baranova and Nathalie Szczech

Réflexion collective sur les usages et stratégies polémiques, cet ouvrage souhaite contribuer au développement d’une réflexion historique sur les discours de combat. Envisageant la polémique comme un dispositif discursif socialisé, inscrit dans le temps et mobilisé dans l’action, les études de ce recueil abordent des sources polémiques variées et intègrent les enseignements de l’analyse du discours comme de l’histoire sociale et culturelle. Leurs auteurs, historiens et littéraires, s’intéressent à l’affirmation de la polémique, à une période où, entre Moyen Âge et Renaissance, le développement de l’imprimé et la diversification des régimes de publicisation ouvrent de nouvelles perspectives polémiques. La guerre de mots se révèle alors comme consubstantielle des remous suscités par la progression des innovations humanistes dans les milieux lettrés. De la guerre entre Armagnacs et Bourguignons à la Fronde, l’affirmation des princes suscite autant de prises de plume que de prise d’armes, tandis que les bouleversements religieux multiplient les occasions d’affrontements par les mots. Inscrit dans une démarche historique et conçu comme un dialogue entre médiévistes et modernistes, cet ouvrage cherche à peser le poids respectif des héritages et des transformations des conditions de l’action polémique et analyse, sur le temps long, les formes, les types d’acteurs et les modalités de l’affrontement verbal, aussi bien que les réflexions tactiques sur l’efficacité de la parole polémique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Première partie. Choix des armes polémiques

Extract

Première Partie Choix des armes Polémiques 33 Entre polémique et réforme Une traduction versifiée du De re militari, Knyghthod and Bataile (1459-1460) Aude MAIREy LaMOP/CNRS Abstract Knyghthod and Bataile is an English adaptation in verse of Vegetius’ De re militari, written in 1459-1460 by a priest from Calais. Composed during the very troubled period of the Wars of the Roses, the main particularity of this adaptation of Vegetius is its strong pro-Lancastrian polemical dimension. It must be situated not only in the field of polemical production of the period (treatises, manifestos, poems…), but also as part of the vast literary output of the fifteenth-century, marked by intense reflection both on the commonweal of the kingdom and on the poetical form it takes on here. But the polemical aspects are erased in two out of the three preserved manuscripts, in favour of a reforming trend already present in the original text. This paper tries to understand how these elements interact in the general context of the creation of a political language in English during this period. * * * Knyghthod and Bataile est une adaptation en vers du De re militari de Végèce, réalisée en 1459-1460 par un « prêtre de Calais » (vers 34), qui a fait l’objet de plusieurs tentatives d’identification. La dernière en date est celle de Daniel Wakelin qui propose John Neele, clerc érudit et prêtre d’une paroisse de Calais à cette période1. Knyghthod and Bataile n’est pas la premi...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.