Show Less
Restricted access

1866, une querelle d'Allemands?

Perceptions croisées et mémoire(s) d’un moment clé de l’histoire européenne

Series:

Edited By Jean-Noël Grandhomme

De juin à août 1866, une guerre fratricide (Deutscher Krieg ou Deutscher Bruderkrieg) oppose l’Empire d’Autriche, suivi par la plus grande partie de la Confédération germanique, au royaume de Prusse, allié à une quinzaine de petits États allemands et au royaume d’Italie. Étape décisive de l’unification de l’Allemagne, parachevée par la guerre contre la France en 1870, le conflit de 1866 est lourd de conséquences pour la suite de l’histoire européenne. On le présente souvent comme le triomphe d’une Allemagne protestante marquée par le militarisme et l’autoritarisme d’une Prusse agressive et expansionniste sur une germanité méridionale catholique, censée davantage cultiver le goût des arts que celui des armes. Cette vision simpliste a cependant fait l’objet de multiples révisions. En même temps, ce conflit forme une partie intégrante du processus d’unification de l’Italie.

Après avoir retracé les faits, sans doute pour la première fois de manière aussi détaillée en français, cet ouvrage s’intéresse à la perception des événements par les puissances européennes, mais aussi par les acteurs et spectateurs locaux, ainsi qu’à ses multiples conséquences proches ou lointaines, abordant finalement la mémoire de cette guerre.

Show Summary Details
Restricted access

4. La Guerre de 1866 dans l’histoire de la Bohême orientale. Des faits à la mémoire régionale (Ségolène Plyer)

Extract

4. La Guerre de 1866 dans l’histoire de la Bohême orientale

Des faits à la mémoire régionale

Ségolène Plyer

Introduction

Sur le plan de l’histoire européenne, la guerre austro-prussienne de 1866 eut pour principale conséquence de faire sortir l’Autriche de la Confédération germanique et d’ouvrir la voie à un État national allemand sous l’égide de la Prusse1. L’Autriche, de ce fait, dut profondément évoluer. Entre 1867 et 1868 l’État se sépara en deux entités, l’Autriche et la Hongrie, réunies en la personne du souverain. Dans sa partie autrichienne, la Constitution libérale de 1867 reconnut chaque nationalité à égalité, ce qui modifia profondément leurs relations. Plus particulièrement, certains Allemands d’Autriche considérèrent leur position comme affaiblie (impression renforcée après la proclamation de l’Empire allemand en 1871) : ils se sentirent exclus de l’Empire allemand en formation et, dans l’État austro-hongrois, déchus de leur ancienne position dominante2.

Le front septentrional de la guerre de 1866 était en Bohême orientale. Les opérations militaires s’y terminèrent le 3 juillet par la victoire prussienne de Sadowa, village situé non loin de Hradec Králové (Königgrätz). Observer ces faits, tels qu’ils ont été vécus par les habitants de la région, revient à étudier l’irruption de l’événement dans une région tchéco-allemande et les bouleversements qu’il n’aurait pas d...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.