Show Less
Restricted access

Les métamorphoses des infrastructures, entre béton et numérique

Edited By Konstantinos Chatzis, Gilles Jeannot, Valérie November and Pascal Ughetto

Les infrastructures sont partout. Comme leur nom l’indique, elles supportent nos vies quotidiennes, ce sont des ponts, des aéroports, des réseaux d’eau ou d’électricité, mais aussi des câbles sous-marins et des fermes de serveurs informatiques. Alors que l’on constate, en général, un clivage prononcé entre les chercheurs qui s’intéressent aux nouvelles infrastructures (autour du numérique) et les « fidèles » des infrastructures liées de prime abord à la première et la seconde révolution industrielle, les auteurs de cet ouvrage s’inscrivent indistinctement dans les deux groupes. Certains d’entre eux s’essaient même à explorer ce qu’il advient des infrastructures classiques à l’ère du numérique. Ce rapprochement permet d’approfondir ce qu’il y a de commun dans des infrastructures variées et de discuter de la pertinence de l’extension de la notion à d’autres domaines. Il permet également de souligner certaines évolutions partagées en particulier autour de l’affirmation de l’individu et de l’émergence d’une dimension politique jusque-là souvent enterrée, comme le sont bien des réseaux d’infrastructures.

Show Summary Details
Restricted access

Politiques d’infrastructures en Afrique subsaharienne. Le réseau est-il soluble dans la transition urbaine ? (Sylvy Jaglin)

Extract

← 172 | 173 →

Politiques d’infrastructures en Afrique subsaharienne

Le réseau est-il soluble dans la transition urbaine ?

Sylvy JAGLIN

Les villes africaines sont-elles une variante des configurations infrastructurelles témoignant de l’émergence d’une ère urbaine « post-réseau » (Coutard et Rutherford, 2013) ? En première approche, la question a l’avantage de proposer une vision alternative aux analyses dominantes du retard et des défaillances des infrastructures matérielles dans les villes africaines (Banerjee et Morella, 2011 ; Foster et Briceño-Garmendia, 2010 ; Eberhard et al., 2011 ; Lall et al., 2017), pour lesquelles les espaces urbains africains incarnent divers stades de villes pré-réseau. Elle permet aussi d’articuler entre eux de nombreux travaux soulignant la diversité et la spécificité des modes de fourniture des services essentiels urbains, dans un cadre largement hors-réseau (Botton et Blanc, 2014 ; Berthélémy, 2016 ; Katusiimeh et al., 2013 ; Jaglin et Zérah, 2010 ; Lorrain et Poupeau, 2014 ; Van Dijk et al., 2014). Illustrant comment diverses avancées technologiques couplées à la décentralisation croissante de la gestion urbaine permettent de contourner les blocages de l’extension du réseau intégré, ces travaux semblent faire écho aux évolutions qui résultent, au Nord, de la remise en cause du grand réseau. Celle-ci est suscitée par des évolutions macrosociales (faibles croissances économique, démographique et urbaine, ainsi que diverses contestations des formes d’organisation centralisées et hiérarchisées) et des préoccupations environnementales, qui s’accompagnent...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.