Show Less
Restricted access

Les métamorphoses des infrastructures, entre béton et numérique

Edited By Konstantinos Chatzis, Gilles Jeannot, Valérie November and Pascal Ughetto

Les infrastructures sont partout. Comme leur nom l’indique, elles supportent nos vies quotidiennes, ce sont des ponts, des aéroports, des réseaux d’eau ou d’électricité, mais aussi des câbles sous-marins et des fermes de serveurs informatiques. Alors que l’on constate, en général, un clivage prononcé entre les chercheurs qui s’intéressent aux nouvelles infrastructures (autour du numérique) et les « fidèles » des infrastructures liées de prime abord à la première et la seconde révolution industrielle, les auteurs de cet ouvrage s’inscrivent indistinctement dans les deux groupes. Certains d’entre eux s’essaient même à explorer ce qu’il advient des infrastructures classiques à l’ère du numérique. Ce rapprochement permet d’approfondir ce qu’il y a de commun dans des infrastructures variées et de discuter de la pertinence de l’extension de la notion à d’autres domaines. Il permet également de souligner certaines évolutions partagées en particulier autour de l’affirmation de l’individu et de l’émergence d’une dimension politique jusque-là souvent enterrée, comme le sont bien des réseaux d’infrastructures.

Show Summary Details
Restricted access

Les plateformes d’innovation, de marque, de conseil. Vers une infrastructure numérique de la relation-client ? (Émile Gayoso / Thomas Jammet / Nicolas Klein)

Extract

← 244 | 245 →

Les plateformes d’innovation, de marque, de conseil

Vers une infrastructure numérique de la relation-client ?

Émile GAYOSO Thomas JAMMET Nicolas KLEIN

Dans la gamme des relations que l’essor d’Internet et des TIC transforme en profondeur, celles liant les individus aux entreprises ont reçu moins d’attention de la part des sciences sociales que les communications interpersonnelles ou la participation citoyenne aux institutions politiques. Pourtant, depuis que les barrières entre producteurs et consommateurs de contenu se sont vues abaissées par les évolutions techniques d’Internet (Cardon, 2010, 2011) – lesquelles sont souvent résumées sous le vocable de Web 2.0 –, depuis que les acteurs marchands ont massivement investi le réseau des réseaux, dessinant les contours d’une « économie de l’attention » (Kessous et al., 2010) où l’interaction entre une marque et un internaute, et la captation de celui-ci1, représente l’unité élémentaire de la valeur marchande, les occasions et les formats de la relation de l’individu à l’entreprise se sont multipliés.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.