Show Less
Restricted access

L’ivresse entre le bien et le mal

De l’Antiquité à nos jours

Series:

Edited By Matthieu Lecoutre

L’ambivalence de la relation à l’ivresse est au cœur de l’histoire. Depuis l’Antiquité, des hommes et des femmes s’enivrent en s’appuyant sur des arguments complaisants et en laissant de côté les arguments moralisateurs.

Cet ouvrage a pour objectif de mieux comprendre cette particularité humaine qui consiste à pouvoir boire sans soif. Onze interventions scientifiques abordent les questions essentielles : Comment a-t-on justifié l’ivresse de l’Antiquité à nos jours ? Pourquoi et avec quoi s’enivre-t-on depuis l’Antiquité ? Dans quels cas l’ivresse est-elle perçue négativement au sein des sociétés ? Quelles solutions adopter aujourd’hui à l’égard des conséquences néfastes de l’alcool ?

Les réponses ne sont jamais univoques. Les sociétés, de l’Amérique à l’Asie, de l’Afrique à l’Europe, ont toujours réfléchi à l’endroit où placer le curseur, avec plus ou moins de succès, entre fermeté et empathie envers l’alcoolo-dépendant.

Dans cet ouvrage, des spécialistes en sciences humaines expliquent les fondements culturels, économiques et sociaux de l’ivresse et tous sont d’accord sur une solution à apporter aujourd’hui : l’éducation à la consommation.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction : l’ambivalence de l’ivresse (Matthieu Lecoutre)

Extract

← 10 | 11 →

Introduction : l’ambivalence de l’ivresse

« Beuveurs tresillustres »1, l’ambivalence de la relation rabelaisienne à l’ivresse est au cœur de l’histoire humaine, comme elle est au cœur de cet ouvrage. L’homme est bien le seul animal à boire sans soif. Pour autant il ne s’agit ni d’un ouvrage vantant une joyeuse ivresse, ni d’un livre luttant contre l’alcoolisation de la société. Il s’agit des actes d’un colloque souhaitant donner des clés de compréhension à la société civile, aux citoyens éclairés, aux acteurs de la res publica2.

Lors de sa création, je voulais ce projet logique : approfondir la réflexion initiée par ma thèse sur l’ivresse dans la France moderne3.

Je le voulais si possible ambitieux : réunir dans le Val de Loire des spécialistes de l’excès de boisson à travers le temps et l’espace. Cela signifiait tenter de comprendre un phénomène intime à l’échelle internationale, en passant des antiques ivresses à celles du temps présent, du croissant fertile au Japon contemporain, du banquet à la « biture express ».

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.