Show Less
Restricted access

La sémantique des possibles argumentatifs

Génération et (re)construction discursive du sens linguistique

Series:

Olga Galatanu

L’ouvrage présente, argumente et illustre la sémantique des possibles argumentatifs, une théorie et un modèle de fonctionnement du sens linguistique à l’interface de ses deux formes de manifestation : la signification des expressions linguistiques, en particulier des mots, et le sens discursif, produit dans et par les occurrences de parole. Cette approche, que l’auteur construit depuis une vingtaine d’années et qui a été déjà investie dans de nombreuses recherches en analyse du discours et des (inter)actions verbales, s’inscrit à la fois dans la filiation des sémantiques argumentatives et dans celle des sémantiques du stéréotype, et adhère à la vision cognitiviste, expérientialiste du langage. Trois éléments polarisent dans l’ouvrage l’argumentation des apports de la théorie SPA et du modèle qu’elle habilite. Le premier pose l’hétérogénéité de la signification des mots et l’entrelacement argumentatif, d’une part, entre le noyau et l’ensemble ouvert de stéréotypes qui lui sont attachés, et, d’autre part, entre le mot et l’ensemble ouvert de ses potentialités de sens discursif. Le second concerne le potentiel du sens discursif qui déploie les significations des mots de confirmer et régénérer, ou de déconstruire et reconstruire ces significations. Le troisième est le cinétisme permanent du sens linguistique dans l’espace de rencontre des possibles argumentatifs de la signification et des déploiements discursifs de celle-ci. Le cinétisme sémantique est envisagé comme une réponse à l’injonction paradoxale du langage : contrainte du potentiel argumentatif des expressions linguistiques sur la construction du sens discursif et contrainte de celui-ci sur la (re)construction de la signification de ces expressions.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Filiations, alliances et résonances théoriques de la Sémantique des Possibles Argumentatifs

Extract

Chapitre 2

Filiations, alliances et résonances théoriques de la Sémantique des Possibles Argumentatifs

Introduction

Pour répondre aux interrogations soulevées par les recherches dans les champs de l’(inter)action verbale et de l’analyse du discours, en particulier, de leur dimension « édifiante », évaluative et argumentative, l’approche théorique construite sous le nom final de Sémantique des Possibles Argumentatifs, la SPA, a bénéficié essentiellement de l’héritage conceptuel de deux mouvements de pensée : celui des sémantiques argumentatives, issues de l’Argumentation dans la langue l’ADL (Anscombre & Ducrot, 1983) et celui des sémantiques du stéréotype, issues de la proposition de Putnam (1975, [1990]1994).

Dans une perspective scientifique cumulative, ces héritages sont naturellement riches d’autres héritages conceptuels, qu’il serait fastidieux, sinon impossible, d’évoquer ici. Toutefois, il y a un concept structurant du champ conceptuel élaboré par la SPA, qui est relativement peu présent dans l’ADL1, et absent, tout au moins à ma connaissance, dans la proposition de description de la signification lexicale chez Putnam2.←47 | 48→

Ce concept est celui de modalité, ou plutôt celui de modalisation et de son champ conceptuel : valeur modale, forme modale ou modalité, sujet modal, prédicat modal.

La présence, dans la réflexion en SPA, de ce champ conceptuel en même temps que les fondements argumentatifs et putnamiens marque dès le début la restructuration...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.