Show Less
Restricted access

Repenser les stratégies nucléaires

Continuités et ruptures. Un hommage à Lucien Poirier

Series:

Edited By Thomas Meszaros

Cet ouvrage a pour objectif d’enrichir la connaissance dans un domaine particulier des relations internationales et stratégiques : les stratégies nucléaires. Pour contribuer à cette connaissance, il réunit les contributions de jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, issus d'horizons différents, qui invitent à repenser les trajectoires historiques et intellectuelles des stratégies et des armes nucléaires dans les relations internationales. Ce volume interroge la période des origines, celle des premières pensées sur le sujet, en particulier celle de Lucien Poirier, à qui cet ouvrage rend hommage. Ce retour aux sources de la pensée stratégique nucléaire, à l’époque de la guerre froide, permet d’envisager les continuités et les ruptures à l’œuvre depuis, dans les relations internationales post-guerre froide, notamment sur les questions liées à la diffusion et à la virtualisation de l’arme nucléaire ainsi qu’au désarmement nucléaire.

Ce livre, en proposant une réflexion originale et fondamentale sur la place des armes nucléaires dans les théories des relations internationales, invite aussi à ouvrir un débat constructif sur leurs trajectoires passées, présentes et à venir dans les relations internationales proprement dites.

Show Summary Details
Restricted access

Lucien Poirier et les crises internationales à l’âge nucléaire (Thomas Meszaros)

Extract

Lucien Poirier et les crises internationales à l’âge nucléaire

Thomas Meszaros1

Nous sommes trop engagés dans et par des événements trop proches de notre poste d’observation pour être assurés de l’objectivité. Que de jugements passionnels portés sur les crises qui ont secoué l’Europe et divers cantons du monde depuis 30 ans  ! En outre, et contrairement aux apparences, nous ne sommes pas mieux armés intellectuellement devant le fait crise que devant le fait nucléaire. Notre outillage de concepts, de principes, de critères, demeure pour une large part celui qui nous a légué l’histoire ante-nucléaire. Ce retard intellectuel serait sans gravité s’il suffisait d’élaborer des théories descriptives de la crise. Mais cet objet de pensée est aussi, et d’abord, un moment de l’action politico-stratégique. Nous constatons que la crise n’est plus une situation occasionnelle, une phase de transition, une parenthèse dans la dynamique des relations interétatiques : elle prétend à l’autonomie, à un statut stratégique propre, à une identité2.

La présente contribution est le fruit d’une rencontre. En janvier 2004, accompagné par le général Renaud Dubos, alors en charge du cours de sociologie spécialisée à l’Université Lyon 3, nous avons eu la chance de rencontrer le général Lucien Poirier. Cette rencontre était motivée par un projet de recherche que nous développions sur les crises internationales. Déjà à cette époque nous étions persuadés...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.