Show Less
Restricted access

Repenser les stratégies nucléaires

Continuités et ruptures. Un hommage à Lucien Poirier

Series:

Edited By Thomas Meszaros

Cet ouvrage a pour objectif d’enrichir la connaissance dans un domaine particulier des relations internationales et stratégiques : les stratégies nucléaires. Pour contribuer à cette connaissance, il réunit les contributions de jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, issus d'horizons différents, qui invitent à repenser les trajectoires historiques et intellectuelles des stratégies et des armes nucléaires dans les relations internationales. Ce volume interroge la période des origines, celle des premières pensées sur le sujet, en particulier celle de Lucien Poirier, à qui cet ouvrage rend hommage. Ce retour aux sources de la pensée stratégique nucléaire, à l’époque de la guerre froide, permet d’envisager les continuités et les ruptures à l’œuvre depuis, dans les relations internationales post-guerre froide, notamment sur les questions liées à la diffusion et à la virtualisation de l’arme nucléaire ainsi qu’au désarmement nucléaire.

Ce livre, en proposant une réflexion originale et fondamentale sur la place des armes nucléaires dans les théories des relations internationales, invite aussi à ouvrir un débat constructif sur leurs trajectoires passées, présentes et à venir dans les relations internationales proprement dites.

Show Summary Details
Restricted access

La simulation des essais nucléaires, une rupture stratégique française ? (Océane Tranchez)

Extract

La simulation des essais nucléaires, une rupture stratégique française  ?

Océane Tranchez

La dissuasion nucléaire repose sur trois piliers : la crédibilité politique, qui s’obtient et se cultive à travers les discours, comportements, perceptions et personnalités des dirigeants politiques  ; la crédibilité technique, qui repose sur l’excellence des scientifiques, des ingénieurs et des industriels via la construction des armes nucléaires et de leurs vecteurs et du savoir-faire expérimental de la Direction des Applications militaires (DAM) du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)  ; la crédibilité opérationnelle, qui se démontre par les armées au travers d’exercices et de démonstrations réguliers.

Entre 1960 et 1996, les présidents de la République française lançaient régulièrement des campagnes d’essais nucléaires pour prouver au monde – mais également à eux-mêmes – que leur arsenal nucléaire fonctionnait. Une explosion atomique ou thermonucléaire dans le désert du Sahara ou sur l’atoll de Mururoa était la preuve que le pilier technique de la dissuasion était solide et donc opératoire. Mais depuis 1996, la France n’a mené aucun essai nucléaire. La dissuasion ne pouvant se passer de sa crédibilité technique, la décision fut prise de créer un programme de simulation des essais1. Dans la pratique, cela signifie que la confiance du Président dans les capacités techniques de ses têtes nucléaires repose exclusivement...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.