Show Less
Restricted access

Ethique des organisations en Afrique : pour des cultures de confiance et d’intégrité

Corneille Ntamwenge

Pour encourager les pays africains à promouvoir des cultures de confiance et d’intégrité, l’auteur de ce livre recommande trois valeurs morales à intérioriser : confiance, crédibilité et intégrité. L’intégration effective de ces valeurs dans les réalités organisationnelles dépend de la qualité des résultats de la recherche au niveau local et régional. Elle suppose l’institutionnalisation de l’éthique. Ce livre clarifie les notions d’intégrité, de crédibilité et de confiance dans la vie organisationnelle. Il dégage ensuite des nouvelles pistes de recherche en éthique, des difficultés d’opérer une réforme morale, des exigences de cette réforme et la nécessité de connaître les forces hostiles à l’éthique dans les organisations africaines. L’administration publique et l’entreprise privée lucrative constituent le point de départ des réflexions de l’auteur. Les textes utilisés sur ces deux secteurs organisationnels ont été publiés entre 1994 et 2014. L’auteur entreprend une lecture critique des codes d’éthique de quatre pays d’Afrique centrale, avec une attention particulière sur les objectifs des codes, sur leurs valeurs morales et sur leur mise en œuvre. Cette critique s’effectue grâce à la littérature disponible sur les valeurs morales inscrites dans les codes, sur les violations de l’intégrité morale et de la dignité humaine et sur l’échec des projets de la lutte contre la corruption. La réflexion s’applique d’abord aux valeurs morales clés des codes d’éthique avant de se tourner vers la résistance à l’intégration de l’éthique dans la vie organisationnelle et vers le devoir d’enraciner les valeurs retenues dans les structures organisationnelles.

Ce livre se présente comme un tremplin pour entreprendre la recherche sur d’autres questions pertinentes, telles que la description des violations de l’intégrité morale et l’éthique dans le processus de validation, d’adoption et de mise en œuvre des réformes socioéconomiques. Il doit donc intéresser les chercheurs en éthique et en sciences sociales. Les réflexions de ce livre doivent éclairer les investisseurs des entreprises extractives, les analystes des réformes politiques et économiques et les agents de l’administration publique en Afrique.

Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 4. INDUSTRIE EXTRACTIVE, ÉTAT CONGOLAIS ET VIOLATIONS DE LA DIGNITÉ HUMAINE

Extract



4.0. Introduction

Les violations de la dignité humaine et les dégradations de la nature examinées en ce chapitre apportent un autre éclairage à la compréhension de l’intégrité morale. Des actes et pratiques moralement répugnants78 exposés en ce chapitre s’opposent à la fois à la dignité humaine et aux valeurs morales fondamentales des codes d’éthique d’Afrique centrale. Quelques auteurs de ces actes participent activement à la résistance à l’institutionnalisation de l’éthique dans les pays d’Afrique centrale et australe. En réalité, ce chapitre démontre les pièges des projets de réformes socio-économiques appliqués en Afrique centrale depuis les années 2000, spécialement dans le Congo oriental, lesquels projets de réformes prétendaient réduire la pauvreté et promouvoir l’intégrité morale et la bonne gouvernance. Ils ont par contre contribué à l’exacerbation de la pauvreté, de l’insécurité et de la corruption. Le cas des provinces orientales du Congo sera enrichi par des situations similaires d’autres pays d’Afrique centrale et australe : Zambie, Tanzanie, Ouganda et Angola.

L’analyse suivante expose essentiellement le rôle joué par l’industrie extractive et l’État congolais dans la commission des violations de la dignité humaine dans les provinces orientales du Congo. La première section porte sur la destruction de la nature et de la biodiversité tropicale alors que la deuxième, sur la déshumanisation et la dépossession ←105 | 106→au Congo. Cette analyse dégage ainsi un aspect...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.