Show Less
Restricted access

La Métaphore par-delà l’infini

Les pou-VOIRS de la métaphore : des bénéfices et de l’usage des figures analogiques dans la recherche et la vulgarisation scientifique

Clara Clivaz-Charvet

Avec une préface de Jean-Pierre Luminet

Comment penser un atome ?
Qu’est devenue la pomme de Newton ?
Sous quelles formes représenter l’Univers ?
Quelle imagerie est la préférée des scientifiques afin de décrire notre monde ?
Comment créer et utiliser les métaphores ?
Le changement de paradigme opéré par la physique au 20e siècle exige de transformer notre système de représentations et de repenser notre cadre référentiel. De la simple comparaison didactique à la métaphore heuristique, cet ouvrage recense les « images vedettes » à l’œuvre dans la diffusion des connaissances et expose les huit bénéfices principaux inhérents à cette imagerie scientifique. L’importance de faire un usage maîtrisé de ces « réflexions » dépasse largement un transfert d’informations. C’est la raison pour laquelle un guide à l’usage des scientifiques est proposé. Sous la forme de questions-réponses, ce guide pratique avertit des pièges à éviter tout en indiquant les emplois métaphoriques les plus pertinents pour comprendre et se faire comprendre.

Show Summary Details
Restricted access

1. D’Aristote aux neurosciences – perspectives métaphoriques et essai définitoire

Extract

1. D’Aristote aux neurosciences – perspectives métaphoriques et essai définitoire

La métaphore représente la figure analogique par excellence. Pour cette raison, nous donnons à voir un éclairage diachronique relevant certaines distinctions (métaphore rhétorique / métaphore conceptuelle) et précisions quant au processus métaphorique (1.1). Dans un deuxième temps (1.2), nous proposons un regard pluridisciplinaire aux frontières des différents domaines des sciences cognitives (linguistique, psychologie, neurosciences et philosophie) avant de présenter notre propre définition de la métaphore (1.3).

1.1 Ce monstre à deux têtes

Un monstre, la métaphore l’est sûrement. Cette « créature » polymorphe, que les Antiques essayaient déjà de dompter, a engendré un nombre record d’articles et d’ouvrages et ne cesse d’alimenter les réflexions dans des disciplines aussi variées que la psychanalyse, l’histoire, la génétique ou les sciences politiques. Un monstre14 qui se voit donc aisément mais dont personne ne connaît la nature exacte. Afin de cerner davantage ce « phénomène », nous présentons ci-dessous la nature bicéphale de la métaphore ainsi que l’évolution de ce concept datant de plus de 2’000 ans. ←23 | 24→

1.1.1 La métaphore rhétorique

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.